Au-delà du soleil couchant

(1 avis client)

14.00  TTC

Accompagner le deuil chez l’enfant

Dans la savane africaine, la pluie tarde et les points d’eau sont à sec. Certains animaux n’ont plus assez à boire et ne survivent pas à la sécheresse. Un matin, la mère d’Ekundayo ne se réveille pas ! L’éléphanteau a du mal à comprendre la mort de sa maman. Mais sa famille l’entoure et le rassure. La tante et le père d’Ekundayo lui disent des mots d’encouragement et de réconfort et lui parlent d’un Amour encore plus grand que celui de sa maman.

Comparer
UGS : AUD001 Catégories : , ,

Description

Cette histoire touchante et magnifiquement illustrée est particulièrement bien adaptée aux enfants ayant perdu un parent ou un proche. Le thème du deuil est abordé sous forme de conte animalier dans lequel l’enfant pourra se projeter. L’auteure dépeint avec une grande sensibilité les étapes du deuil chez les jeunes enfants à travers les réactions d’Ekundayo. Elle souhaite ainsi leur donner l’occasion de poser leurs questions et de partager leurs sentiments avec leur entourage.

En fin d’ouvrage un texte plus détaillé prodigue des conseils aux adultes qui accompagnent un enfant endeuillé.

Sarah J. Dodd vit en Angleterre. Elle écrit depuis qu’elle est toute petite et est devenue auteure de nombreux livres pour enfants. Elle est passionnée par les animaux et profite dès qu’elle le peut de randonnées dans la nature autour de chez elle.

 

 

Cee Biscoe vit également en Angleterre. Elle est illustratrice et a réalisé les dessins de plus de 50 livres pour enfants. Elle aime la musique, la langue française, et le petit cabanon, un havre de paix au fond de son jardin, où elle réalise ses illustrations.

 

 

Extrait

Informations complémentaires

Dessinateur

Année

Format

Nombre de pages

32

Type de reliure

ISBN

978 2 85031 864 1

Auteur

1 avis pour Au-delà du soleil couchant

  1. Paru dans Réveil

    « Cette histoire est vraiment très triste. Ekundayo, l’éléphanteau, a soif, mais il n’y a plus d’eau, c’est la sécheresse. Sa maman aussi a soif, mais elle essaie de rassurer son enfant. Un matin, maman ne se réveille pas. Ekundayo ne comprend pas, mais en fait, elle est morte. Ce qui est triste aussi, c’est qu’elle ne pourra plus lui chanter sa chanson préférée. Il pleure parce qu’il ne pourra plus être avec sa maman. Mais sa famille lui dit que l’amour est plus grand et que sa maman sera toujours là, dans son cœur. Au final, cette histoire n’est pas si triste. »
    Avis d’un enfant de 7 ans.
    Une histoire d’éléphants pour les plus petits et à la fin, des conseils pour les parents afin d’accompagner les enfants dans cette épreuve que toute la famille va traverser.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…